Le trésor2020-04-03T22:15:24+00:00

Les oeuvres majeures du Trésor

Découvrez ci-dessous 8 oeuvres majeures du Trésor parmis les 200 oeuvres reparties sur trois niveaux dans une dizaine de salles thématiques.

Ivoire des trois Résurrections

ivoireLe très célèbre Ivoire dit des trois Résurrections, œuvre maîtresse de l’art mosan et du patrimoine artistique liégeois

Plus d’infos …

Buste-reliquaire de saint Lambert

saintlambertLe buste-reliquaire de saint Lambert, réalisé à Aix-la-Chapelle par l’orfèvre Hans von Reutlingen, avant 1512.

Plus d’infos …

Reliquaire de Charles le Téméraire

temeraireEx-voto commandé en 1467 à Gérard Loyet, orfèvre à Lille, pour la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert de Liège.

Plus d’infos …

Mausolée du prince-évêque Velbrück

VelbruckMausolée du prince-évêque François-Charles de Velbrück. Œuvre du sculpteur François-Joseph Dewandre.

Plus d’infos …

Second suaire de saint Lambert

saintlambert2suaireCe suaire est remarquable par ses dimensions et son bon état de conservation. Il fut peut-être offert à la dépouille de saint Lambert par Notger.

Plus d’infos …

Vierge des avocats

viergeavocatsLa plus grande et la plus belle des Vierges liégeoises en argent a bénéficiée récemment d’une restauration complète.

Plus d’infos …

Chasuble de David de Bourgogne

chasubleCet ornement somptueux a appartenu à l’évêque d’Utrecht, David de Bourgogne (1456-1483), bâtard de Philippe le Bon.

Plus d’infos …

Vierge au papillon

papillon2Tableau épitaphe de Pierre de Molendino, chanoine de la collégiale Saint-Paul de Liège et de Saint-Sauveur d’Utrecht.

Plus d’infos …

Les différentes salles du Trésor de Liège

Salle du Prince-Évêque

Borne quadrilingue, cartes et vue ancienne de Liège (vers 1650).

À gauche en entrant, les œuvres majeures de l’ancienne cathédrale Saint-Lambert : icône de la Vierge, ivoires byzantin et mosan (Ivoire des Trois Résurrections), orfèvrerie médiévale.

À droite, vaste podium d’orfèvrerie aux poinçons de Liège : une septantaine de pièces parmi les plus prestigieuses conservées, dont la plus grande statue en argent d’une Vierge à l’Enfant, la Vierge dite des Avocats, et quelques œuvres de Henri Flémal, orfèvre liégeois, frère du peintre Bertholet Flémal évoqué au second étage dans la salle de l’Écolâtre.

Salle du Prévôt

Évocation du palais des princes-évêques. Audio-visuel de documentation sur le palais.

Clé-reliquaire de Saint-Hubert, œuvre exceptionnelle en laiton fondu (XIIe et XIIIe siècles) contenant une limaille réputée provenir des liens de saint Pierre.

Dans la cave-crypte, cercueil en plomb du prince-évêque Erard de la Marck (1505-1538).

Remarquable hanap en argent (XVe siècle).

Salle du Doyen

Salle dédiée à l’évocation de l’ancienne cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert détruite à la Révolution à travers une sélection de gravures issues du fonds de l’ancienne abbaye du Val-Dieu conservé au Trésor.

Audiovisuel de reconstitution 3D de cette ancienne cathédrale.

Très beau tableau en pied de l’évêque suffragant Charles-Antoine de Grady (1762-1767), attribuable au peintre malmédien Louis-Félix Rhénasteine.

Salle du Chantre

Sélection de pièces remarquables d’orfèvrerie (XVIIe-XIXe siècle) provenant des églises paroissiales actuelles de Liège : Saint-Denis (ancienne collégiale), Saint-Christophe, Sainte-Catherine, etc.

Animation audiovisuelle évoquant les anciennes collégiales de Liège : Saint-Pierre, Saint-Martin, Saint-Paul, Saint-Denis, Sainte-Croix, Saint-Jean, Saint-Barthélemy et, à partir de 1785, Saint-Jacques (précédemment abbaye bénédictine).

Salle des Archidiacres

Reconstitution du tombeau (XVIe siècle) d’un évêque italien émigré à Liège vers l’an mil et évocation de l’église Saint-Jacques, avec la présentation de quelques belles pièces d’orfèvrerie de son trésor.

Évocation des attributs épiscopaux des différents évêques de Liège des XIXe et XXe siècles (mitre, crosse, anneau épiscopal, croix pectorale, etc.) et de la personnalité de Charles d’Argenteau († 1879), archevêque in partibus de Tyr et doyen du chapitre cathédral, à travers quelques pièces d’orfèvrerie de qualité qu’il a fait réaliser durant sa longue carrière, dont son siège d’évêque en argent (faldistoire).

Triptyque (1599) de Jean Ramey avec, notamment, une Descente de Croix.

Salle Léon Dewez

Cette salle, qui tire son nom de l’ancien Directeur du Musée diocésain, Léon Dewez († 1996), sert de salle d’expositions temporaires.

Lorsqu’il n’y a pas d’exposition temporaire, cette salle présente une sélection des plus belles gravures provenant du fonds de l’ancienne abbaye du Val-Dieu, dont quelques volumes de gravures réalisés par le moine encyclopédiste Servais Duriau († 1775).

Salle de Charles le Téméraire

Cette salle est dédiée à une œuvre d’envergure internationale : le reliquaire dit de Charles le Téméraire (vers 1467) en or, argent doré, émaux et cristal de roche

Dans cette salle est également présentée une autre œuvre majeure issue du trésor de l’ancienne cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert, le reliquaire de la Vraie Croix (vers 1420), en or, argent, émaux et cristal de roche

Salle de l’Écolâtre

Cette salle abrite le pôle muséal « Bertholet Flémal » : chef de file de la peinture liégeoise du XVIIe siècle et chanoine de Saint-Paul, à travers une sélection de ses plus belles œuvres liégeoises.

En raison de son acoustique, cette salle sert également aux conférences et aux concerts.

Salle du Coûtre

Évocation de la route de la soie grâce à un audiovisuel.
Présentation des principales pièces d’une des plus importantes collections de textiles de haute époque en Europe (VIIe-XVe siècle).

Buste-reliquaire de saint Lambert, chef-d’œuvre majeur d’orfèvrerie, vers 1512.

Sélection de quelques vêtements liturgiques remarquables (XVIIIe-XIXe siècles) installés à proximité de l’âme en bois de l’ancienne châsse de saint Lambert (XVe siècle ?) et de celle de sainte Madelberte (XVe siècle).

Salle des Chanoines et chambre du chanoine Van der Meulen

Au centre de la salle, la chasuble de David de Bourgogne (troisième quart du XVe siècle ; orfrois et velours italiens), l’une des pièces maîtresses de la collection de vêtements liturgiques dont les réserves climatisées sont installées dans la partie haute de la salle (non accessible au public).

Découverte de l’évolution des Christs en Croix entre le XIIIe et le XVIe siècle et de quelques autres statues provenant du diocèse. Derrière cette collection se trouve la « chambre du chanoine van der Meulen », commanditaire de la Vierge au Papillon, plus ancienne peinture conservée à Liège (vers 1459). Cet espace est également orné d’une Messe de saint Grégoire (école allemande, début du XVIe siècle) et du coffre à archives (XIVe siècle ?) de l’ancienne collégiale Saint-Paul.

Visite virtuelle de l’ancienne scénographie