Né à Liège au crépuscule du XIXe siècle, Robert Crommelynck (1895-1968) a peint un peu moins de 500 tableaux, dont une partie importante est aujourd’hui entre des mains privées, telle la Fondation Albert Vandervelden.

Suite à la mise en dépôt dans la chapelle Saint-Joseph de la cathédrale de deux peintures de cet artiste, M. Albert Vandervelden est à l’initiative de la rétrospective consacrée à cet artiste touchant qui, après une phase mystique, s’est passionné pour l’Espagne, où il a essayé de percer l’âme du peuple espagnol notamment en réalisant beaucoup de portraits de femmes de la vie quotidienne. Ce dernier volet permet aussi au Trésor de s’inscrire dans la thématique des Journées du Patrimoine « Femmes et patrimoine » les 11 et 12 septembre 2021.

31 peintures sont ainsi exposées au Trésor, dans une scénographie réaménagée sur deux salles : la salle des expositions temporaires abrite les tableaux de la phase mystique, tandis que la grande salle des Christ fait la part belle à la période espagnole de l’artiste.

Une exposition accessible du mardi au samedi de 10 à 17h et le dimanche de 13 à 17h.